Loading...

2018 : le pouvoir d’achat immobilier le plus fort depuis 10 ans !

2018 : le pouvoir d’achat immobilier le plus fort depuis 10 ans !

Mécaniquement, la faiblesse actuelle des taux permet aujourd’hui à de nombreux ménages d’accéder à l’emprunt pour devenir propriétaires. Une bonne nouvelle qui est trop souvent occultée par la montée des prix de l’immobilier, une tendance à relativiser suivant les villes et les régions.

 

Cible favorite de l’inflation des prix immobiliers : la capitale et les lieux naturellement prisés

Quelques grandes villes de France comme Paris, Bordeaux (du fait de son accessibilité à la Capitale via la nouvelle ligne de TGV) ou des lieux éternellement attractifs comme les stations de ski ou le bord de mer connaissent actuellement une inflation de leurs prix immobiliers qui rend le marché local plus ou moins prohibitif pour les primo-accédants.

Pour autant, les revenus nécessaires à l’emprunt aujourd’hui sont beaucoup plus faibles qu’il y a quelques années et ont diminué de manière considérable.

 

Aujourd’hui, on emprunte facilement avec des revenus modestes

Exemple : pour un crédit de 200 000 € sur 20 ans en mars 2018, vous devez disposer d’un revenu net par foyer de 2 950 €… alors qu’il fallait gagner 4 000 € nets/mois en 2008 pour emprunter la même somme sur la même durée.

Cette chronique a donc pour but de tordre le cou à ce leitmotiv de ceux qui clament que les prix seraient trop élevés partout en France. Certes ils sont très, voire certainement trop élevés dans certains endroits pour permettre à la majorité d’acheter, mais c’est loin, et même très loin d’être le cas dans la majorité du territoire français. Nous nous sommes penchés très récemment sur les surfaces finançables et le pouvoir d’achat immobilier dans les 20 plus grandes villes de France et les chiffres parlent d’eux-mêmes.

 

De 21m² à Paris à 143m² à Saint-Etienne

Une étude très intéressante, récemment réalisée par Meilleurtaux.com sur les 20 plus grandes villes de France, indique qu’avec un revenu cumulé de 2 950 € (soit 2 SMIC pour un couple), on peut acquérir aujourd’hui :

-> 143m² à Saint-Etienne,

-> 103m² au Mans,

-> 83m² à Reims,

-> 69m² à Marseille,

-> 65m² à Rennes,

-> 21m² à Paris.

L’accès à la propriété est donc une réalité pour de plus en plus de Français, sans compter que ce pouvoir d’achat immobilier est encore plus important dans des grosses agglomérations ou les zones rurales.

Baisse de l’APL : « Une mauvaise déc…

Julien Denormandie, secrétaire d’État à la cohésion des territoires vient de l’avouer la semaine dernière sur France 3 : « On a pris des décisions l’été dernier qui étaient de mauvaises décisions ». Il a aussi promis qu’il n’y « aurait plus aucun perdant » en matière d’APL.   « Nous avons corrigé la chose, nous avons lancé une réforme […]

SCOOP : près de 9 Français sur 10 satisfai…

Dans une étude publiée récemment par la FNAIM, 84% des personnes interrogées se déclarent plutôt satisfaites des prestations délivrées par leur syndic de copropriété.   La loi Alur prévoyait plusieurs changements dans la vie des copropriétés : nouvelles conditions d’exercice du syndic, modalités de prise de décision modifiées grâce au registre national d’immatriculation des copropriétés, […]