Loading...

Le point sur les changements dans l’immobilier en 2018

Le point sur les changements dans l’immobilier en 2018

2018

2018 vient à peine de commencer et déjà, de nouvelles réformes voient le jour dans l’immobilier. AUSMEISTER dresse une liste exhaustive de ce qui change cette année.

 

APL

Annoncée à la fin de l’année, la baisse des APL est confirmée, et est fixée à 5 €/mois. Toutefois, cette augmentation ne devrait pas avoir de trop grosses conséquences  pour les locataires dans le parc social dans la mesure où les bailleurs sociaux devraient diminuer les loyers en conséquence.

 

L’ISF devient IFI

L’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) n’est plus, et il est désormais remplacé par un nouvel impôt : l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). Comme l’ISF, l’IFI applique le même barème et le même seuil d’entrée (1,3 million de patrimoine net) mais il ne s’applique lui, que sur les biens immobiliers.

 

Taxe d’habitation

Annoncée en 2017, la réforme d’exonération de la taxe d’habitation pour 80% des ménages entre bientôt en vigueur.  Seront concernés tous les particuliers dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas une certaine somme annuelle:

  • 27 000 €/an pour un célibataire,
  • 43 000 €/an pour un couple sans enfant,
  • 49 000 €/an pour un couple avec un enfant.

L’exonération totale n’interviendra qu’en 2020. D’ici là, elle baissera progressivement avec d’abord 30% en 2018, puis 65% en 2019.

 

Vente de terrains

Pour les propriétaires de terrains constructibles, c’est une véritable révolution puisque cette nouvelle réforme les fait bénéficier d’abattements exceptionnels, leur permettant de réduire l’imposition sur la plus value de leurs biens. Cette année, et jusqu’en 2020, l’abattement va jusqu’à 100% pour les ventes permettant de construire des logements sociaux,  85% pour celles permettant d’implanter des logements intermédiaires (dont les loyers se situent 15 à 20% en dessous des prix du marché) et 70% pour celles qui permettent d’accueillir un immeuble promoteur ou une maison individuelle.

Le but de cette réforme est de créer un « choc d’offre » dans les zones A et A bis (Ile-de-France et PACA selon Emmanuel Macron. Dans les autres zones l’abattement est le même  (de 100% à 70%, mais il ne porte que sur le revenu, et non sur les prélèvements sociaux).

 

Règles du PTZ

Le prêt à taux zéro est pensé pour aider financièrement les personnes souhaitant acheter dans le neuf. Bonne nouvelle pour les personnes concernées : il est prolongé sur 4 ans dans les zones les plus tendues (A -Côte d’Azur, Genevois français, 2ème couronne parisienne, Aix-en-Provence, Aubagne, Lyon, Lille, Marseille ou Montpellier- , A bis -Paris et proche banlieue- et B1 -agglomérations de plus de 250.000 habitants-) et de deux ans dans la zone B2 – de 50.000 à 250.000 habitants -.

Pour les achats dans l’ancien,  il est reconduit aussi pour 4 ans, mais que dans certaines zones : B2 -de 50.000 à 250.000 habitants- et C -moins de 50.000 habitants-.

 

Bail de courte durée

Un contrat de location de 1 à 10 mois viendrait bientôt s’ajouter aux baux existants. Cette nouvelle offre s’adresse en priorité aux étudiants, intérimaires, apprentis et personnes en formations professionnelles ou CDD pour mieux répondre à leurs besoins de mobilité. Pour garantir son acceptation au sein des deux parties il présente des avantages pour tous : les locataires ne seront pas soumis à une obligation de dépôt de garantie, et les propriétaires seront couverts par la garantie locative vitale en cas de non-paiement des loyers.

 

Airbnb

L’augmentation de la taxe de séjour sur les locations Airbnb est du ressort des communes. Ils ont jusqu’au 1er mars pour se prononcer sur ce nouveau barème, pouvant aller de 1 à 5% du prix de la nuit.

 

Nouveaux logements

Pour faciliter les démarches et ainsi inciter les particuliers à construire, le gouvernement va lever toutes les nouvelles contraintes techniques qui ne s’imposent pas pour des raisons de sécurité et celles déjà votées. Aussi, il sanctionnera les recours impertinents contre les permis de construire, pour permettre à plus de projets de voir le jour, et surtout, avec moins de contraintes.

hausse immobilier paris

C’est officiel : les prix de l’im …

Alors que de nombreux spécialistes prévoyaient une accalmie pour les prix de l’immobilier parisien, on constate au contraire qu’ils n’ont jamais été aussi hauts. Une hausse moyenne de 8,9% pour 2017 La hausse est particulièrement notable dans la capitale. Les prix de l’immobilier dans l’ancien n’en finisse plus d’augmenter. Si le mètre carré a récemment […]

C’est le moment d’investir !

Incontestablement, l’année 2017 aura été une année exceptionnelle pour l’immobilier. Cette vague positive perdurera-t-elle encore ? Rien n’est moins sûr et il est grand temps d’investir pour ceux qui n’ont pas encore franchi le cap. Explications.   3 bonnes nouvelles pour cette année Achat dans l’ancien Dans les villes de taille moyenne comme Tours, Brest, […]