Loading...

Emprunter sur 35 ans, est-ce que ça vaut le coup ?

Emprunter sur 35 ans, est-ce que ça vaut le coup ?

emprunter , collectivités

Depuis quelques semaines, une banque propose des crédits immobiliers sur 35 ans, une durée que l’on n’avait plus vue depuis 10 ans. Pour les investisseurs potentiels, est-ce une opportunité à saisir ou un risque à prendre ?


35 ans, une durée rare; 25 à 30 ans, une durée devenue courante

Depuis fin 2017, dans un contexte de hausse des prix de l’immobilier, les banques prêtent à nouveau sur 25, 30 ou 35 ans. S’agit-il d’un phénomène isolé ou d’une réelle tendance ? Plutôt un épiphénomène si l’on considère l’affirmation du Directeur-Général Adjoint d’un grand acteur des prêts immobiliers comme quoi sur 9 000 dossiers traités depuis début 2018, seuls 8 portaient sur une durée de 35 ans.

D’ailleurs, l’observatoire Crédit Logement-CSA évalue à 0,3% la part de la production de prêts sur plus de 30 ans, soit une très légère hausse début 2018. En revanche, les statistiques du même observatoire démontrent que les crédits sur des durées de 25 à 30 ans reviennent en force au point de représenter plus de 30% de la production, contre 17% en 2015.

En fait, ces prêts à très longue durée sont essentiellement proposés à des primo-accédants cherchant simplement à emprunter plus en allongeant la durée.

 

Attention : le surcoût du crédit est bien plus élevé que la somme possible à emprunter en plus !

Pour évaluer l’intérêt d’emprunter sur une longue durée, nous avons fait le calcul sur un exemple de projet immobilier avec 3 hypothèses de prêt sur 25, 30 et 35 ans. Et le résultat est sans appel : l’augmentation de la durée n’est pas aussi mécanique que l’augmentation du coût du crédit, bien au contraire. Et pour une capacité d’emprunt légèrement supérieure, le surcoût du crédit peut aller jusqu’à 7 ou 8 fois cette somme ! Sachez donc que financièrement parlant, vous n’êtes absolument pas gagnant en allongeant la durée de votre emprunt.

Nous ne saurions donc que trop vous conseiller de limiter votre durée d’endettement pour limiter aussi le coût de votre crédit, intérêts et assurance compris.

 

En clair, allonger la durée de votre crédit, pourquoi pas, à la condition que ce soit vraiment nécessaire !

Allonger la durée de votre prêt immobilier ne peut donc se faire que dans une certaine mesure, quelques années en plus seulement, et en évaluant bien le surcoût total avant de prendre votre décision. Et ce choix ne peut se justifier que par la volonté de limiter le montant de vos mensualités ou de saisir une opportunité immobilière plus élevée que votre capacité d’emprunt sur une durée traditionnelle.

La trêve hivernale

La trêve hivernale a commencé depuis le 1er Novembre, et ce jusqu’au 31 Mars, et nombreux ne connaissent pas encore ses caractéristiques. Cette trêve bloque l’expulsion de locataires durant cette période leur assurant un logement, mais également, depuis février 2014, l’énergie pour l’hiver avec l’impossibilité de leur couper l’eau, l’électricité et le gaz, et ce […]

Loyer : Paris ou Province ?

Paris, avec ses 62% de locataires, est la ville la plus chère où le loyer est le plus élevé, quel que soit le logement. En moyenne, il faudrait aujourd’hui payer 1065 euros de loyer pour pouvoir  vivre dans un 31 m² sur la capitale, tandis que cette moyenne descend à 565 euros pour le reste […]