Loading...

Vous voulez vendre ? Posez-vous les 4 bonnes questions.

Vous voulez vendre ? Posez-vous les 4 bonnes questions.

Mariage, divorce, mutation, ou plus simplement lassitude de vivre dans le même lieu depuis des années : les raisons pour décider de se séparer de son bien sont aussi multiples que diverses. Mais comment être sûr de définir le bon prix, pour à la fois ne pas perdre d’argent et ne pas passer des mois à essayer de conclure une vente ? Quels sont aussi les démarches et les documents nécessaires à une vente ? Devez-vous « préparer la mariée » et l’embellir de quelques travaux avant de la mettre sur le marché ? Une fois le bien vendu, où et dans quoi irez-vous habiter ? AUSMEISTER répond à ces 4 questions.

 


Comment fixer le prix de vente de mon bien ?

Tout d’abord, vous êtes entièrement libre dans la fixation du prix de vente de votre appartement ou de votre maison. Pour autant, vous n’échappez pas à l’implacable loi du marché et de la conjoncture qui vous impose une certaine fourchette de prix, si jamais vous ne voulez pas rester avec votre bien sur les bras pendant des mois, voire des années. En ce sens, AUSMEISTER ne saurait que trop vous mettre en garde contre les agences qui vous laisseront croire que votre exigence de prix est tout à fait correcte pour obtenir le mandat de vente, sans même vous délivrer un conseil sur l’état du marché, de l’immobilier dans le quartier, la comparaison avec d’autres biens sensiblement équivalents vendus pas loin de votre bien, etc.

Pour avancer dans la détermination du bon prix au bon moment, le plus simple et le plus rationnel consiste à comparer le prix au m2 et toutes les prestations ou avantages qu’offre votre logement par rapport à ceux de votre quartier, de votre arrondissement ou de votre ville. Vous pouvez commencer cette recherche en consultant les sites d’annonces immobilières ou les sites d’annonces immobilières et les sites d’estimations comme Patrim (site d’estimation du service public, très utile). Néanmoins, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qui vous fera toujours bénéficier de son savoir et de son expérience, comme par exemple vous accompagner dans le métrage loi Carrez qui est une obligation pour un logement en copropriété.

Et rappelez-vous bien que la bonne évaluation de votre bien conditionne la rapidité de sa vente.

 

Quels documents dois-je remettre à l’acheteur ?

=> Si vous vendez votre maison individuelle, vous devrez fournir :

  • le titre de propriété,
  • le dernier avis de taxe foncière,
  • les diagnostics obligatoires pour la vente.

=> Si vous vendez votre logement en copropriété, vous devrez fournir à l’acheteur :

  • le titre de propriété,
  • le dernier avis de taxe foncière,
  • les diagnostics obligatoires pour la vente,
  • le règlement de copropriété,
  • les procès-verbaux des assemblées générales,
  • le carnet d’entretien de l’immeuble,
  • les diagnostics des parties communes,
  • le plan du lot,
  • le certificat de mesurage loi Carrez,
  • l’état daté (qui précise la situation financière entre le syndic le vendeur et éventuellement celle du futur acquéreur).

Prévenez aussi votre syndic bien avant la date de la vente afin d’obtenir de lui les documents nécessaires.


Dois-je embellir mon bien et faire des travaux avant de le vendre ?

Rien ne vous oblige à réaliser des travaux avant de céder votre bien et la plupart des ventes se font aujourd’hui « en l’état », selon la formule consacrée. Contrairement à la location, vous n’avez aucune obligation à mettre aux normes les installations de gaz ou d’électricité pour vendre, même si cette non-conformité aura un effet négatif sur le prix de vente.

Attachez-vous juste à bien nettoyer votre logement et à effectuer toutes les petites réparations habituelles pour que l’acheteur potentiel puisse découvrir un logement bien entretenu mais pas anormalement briqué du sol au plafond. Et si vous décidez de donner un coup de fraîcheur aux peintures, optez plutôt pour le blanc qui est une couleur passe-partout et lumineuse, plutôt qu’une couleur tendance qui présente le risque de faire fuir certains acheteurs. N’oubliez jamais qu’une vente peut capoter à cause de détails de cet ordre, surtout quand l’acheteur potentiel ne veut pas faire de travaux derrière et ne parvient pas à se projeter dans une pièce d’une autre couleur.

Autre conseil : si vous vendez un logement dans un lotissement, ou un pavillon au milieu d’autres pavillons similaires, engager des travaux qui vous permettront de bien le démarquer de la concurrence pour mieux le faire remarquer.

Enfin, optez pour des travaux « intelligents », entendons par là ceux qui auront clairement un impact sur le prix de vente. Exemple : en refaisant l’isolation d’une pièce, vous améliorez forcément la performance énergétique de votre bien : signalez-le dans l’annonce car de plus en plus d’acheteur en tiennent compte.

 

 
Où vais-je aller après avoir vendu mon logement ?

Pour votre information, le délai moyen d’une vente immobilière est de 4 à 7 mois. Cela vous laisse à la fois « un peu » et « pas beaucoup » de temps pour déterminer votre futur espace de vie… et préférer l’achat ou la location.

Le plus logique pourrait être de réinvestir les fonds de votre vente dans une nouvelle résidence principale. Dans ce cas, vous pourrez éventuellement négocier avec le futur acquéreur de repousser un peu la date de votre départ pour qu’elle coïncide pile-poil avec l’emménagement dans votre nouveau cadre de vie.

Sinon, vous pouvez être obligé de louer un logement le temps de trouver et d’acquérir un autre bien. Attention toute fois à cette solution qui peut s’éterniser et devenir agaçante, voire exaspérante à la longue, entre les déménagements successifs, les éventuels  frais de garde-meubles et la fatigue psychologique de se sentir en transit pendant plusieurs mois ou plusieurs années.

En conclusion, une vente bien préparée est toujours une vente plus réussie et même si vous êtes pris par le temps, ne négligez pas les temps de réflexion nécessaires à une bonne préparation de votre projet de vente. AUSMEISTER peut vous accompagner dans cette entreprise et ce, depuis le 1er jour de votre réflexion jusqu’à l’installation dans votre nouveau « Home Sweet Home » !

Immobilier : les 10 changements importants à …

Du fait du changement de présidence et d’année, de nombreuses mesures vont affecter en 2018 le logement, la gestion locative ou la fiscalité immobilière. Pour vous aider à vous y retrouver dans toutes ces modifications et initiatives, AUSMEISTER vous propose une synthèse des 10 principales mesures à venir. 1. Disparition de l’ISF et naissance de […]

Acheter une place de parking ou un garage : c …

Pour devenir propriétaire d’un parking, le ticket d’entrée est relativement modéré : de 10 000 à 20 000 € en province et de 20 000 à 50 000 € à Paris.   Cet investissement est apprécié car il présente 2 avantages : une gestion facile et des charges relativement faibles.Sans compter qu’un tel placement affiche […]