Logo Ausmeister

Assouplissement du crédit immobilier 

En ce début d’année 2021, les conditions d’octroi de prêt aux emprunteur et les taux de crédit se métamorphosent. Il convient cependant d’analyser ce changement : la baisse des taux de crédit et la hausse des taux d’usure sont-elles à redouter ? 

Ausmeister analyse pour vous l’actualité du crédit immobilier. 

  • Une baisse observable des taux de crédit immobilier…

En ce début janvier 2021, on observe qu’un grand nombre de banques nationales ont baissé le taux de crédit immobilier, comme l’annoncent les résultats du réseau Vousfinancer : les taux reculent de 0,05% à 0,2% ce mois pour certaines banques, tandis que d’autres ont maintenu leurs taux. Malgré ces changements, on ne constate aucune hausse des taux : ceux-ci stagnent ou bien diminuent. 

Ce mois-ci, la moyenne des taux de crédit est de 1,05% sur 15 ans, 1,25% sur 20 ans et de 1,45% sur 25 ans. On constate donc une certaine baisse par rapport à janvier 2020 : environ – 0,1%. 

De plus, Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer affirme dans une déclaration que le taux d’endettement est en moyenne de 35% pour l’emprunteur. 

Cette baisse de taux du crédit immobilier est compréhensible au regard de la volonté des banques de faciliter l’octroi du prêt à une cible nouvelle aux revenus plus modestes et qui ne recherche pas forcément l’achat d’une résidence principale. L’existence du confinement a chamboulé la vision de nombreux acheteurs qui, sans jouir de revenus considérables désirent avoir la possibilité de s’éloigner des villes.  

  • … compensée par une hausse significative des taux d’usure 

Cette baisse de taux de crédit est néanmoins proportionnelle à la hausse des taux d’usure pour les banques, surtout pour les crédit contractés sur des périodes courtes (inférieures à 10 ans). Ces taux deviennent stables sur des périodes longues de 20 ans et plus où ils oscillent aux alentours de 2,67% (également en hausse par rapport à 2020 puisque ceux-ci étaient tombés à 2,51% au deuxième trimestre de cette année). 

Julie Bachet, directrice de Vousfinancer analyse positivement cette situation. Elle affirme que cette hausse facilitera l’octroi de prêts à certains emprunteurs dès lors que ceux-ci sont finançables. L’année 2021 commence donc sur de bonnes bases en matière de crédits immobiliers. 

© 2020 - Tous droits réservés - ausmeister.fr

Créez votre alerte
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram