Logo Ausmeister

Bien acheter son immobilier - Premier achat

Dans le cas d'une premiere acquisition il existe 5 étapes indispensables qui vous aideront à préparer votre achats.

1ère étape : Cibler les biens immobiliers en fonction de son budget

En effet, on part du principe où la négociation du prix n’est pas automatique, il est possible que certains prix soient négociable et d’autres pas. Il est alors primordial de contacter un banquier afin de connaître votre budget. Par la suite, il sera plus facile de sélectionner les biens qui correspondront au budget prédéfini par le banquier.

2ème étape : Vérifier la validité financière du projet immobilier

Votre banquier déterminera le montant maximum qui pourra être emprunté ainsi que la capacité de remboursement de l’acquéreur. En outre, il existe aujourd’hui d’autres moyens permettant de compléter le prêt principal tels que le Prêt à Taux Zéro (PTZ) pour les programmes d’immobiliers neufs ; le PEE qui est un dispositif d’épargne salariale mise en place par certaines entreprises ; le PEL qui représente une prime d’État ou encore le Prêt à l’Accession Sociale accessible sous critères d’éligibilité. Tous ces prêts constituent un apport au projet.

3ème étape : Calculer le coût total de l’opération avec tous les frais annexes

Il est bon d’énumérer au préalable l’ensemble des frais qui pourront s’accumuler lors de l’acquisition du bien. Autrement dit le montant des frais de notaire, des frais d’assurance pour le prêt ainsi que le montant des travaux. Concernant les travaux, il est préférable de faire intervenir un professionnel afin d’évaluer les coûts nécessaires.

4ème étape : Bien choisir le notaire

Il est aussi très important de bien choisir le notaire qui sera chargé de votre achat. Celui-ci peut être le même que le vendeur. Le notaire se doit d’être équitable, de représenter et de conseiller son client personnellemen. Si vous achetez dans l’ancien il est nécessaire de savoir que les frais de notaire varient entre 7 % et 8 % du prix de vente.

5ème étape : Être en règle au niveau notarial

Dans le cas où il existe un seul acheteur, il n’y a alors pas de difficultés particulières pour la détermination de l’achat du bien. Néanmoins, il est possible que le futur acquéreur ne soit pas l’unique acteur du projet. Dans le cas où par exemple il serait en couple (c’est-à-dire non marié ou non pacsé) ; il est alors important de déterminer des quotes-parts d’acquisition égales. D’un point de vue notarial, lors de l’acquisition d’un bien il est préférable que le couple soit marié ou pacsé, notamment afin d’éviter tout problème d’héritage par la suite.

© 2020 - Tous droits réservés - ausmeister.fr

Créez votre alerte
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram