Logo Ausmeister

L’extérieur : un critère devenu indispensable ?

Deux épisodes de confinement plus tard, il semble que la présence d’un extérieur (balcon, jardin…) est devenue un critère indispensable dans la recherche d’un bien immobilier. De nombreux acheteurs n’hésitent plus à refuser un bien sans ouverture extérieure (autre qu’une fenêtre). L’exigence d’un extérieur est-elle devenue inévitable dans la recherche des acheteurs ? 

Ausmeister analyse pour vous cette nouvelle tendance, de ses origines jusqu’au futur de la demande : le phénomène va-t-il s’accentuer ? régresser ? 

  • Origine : confinement 

Même si la présence d’un extérieur a toujours été une plus-value non négligeable pour n’importe quel bien immobilier, depuis les deux épisodes de confinement, la demande a explosé. Ainsi, rester chez soi peut être confortable dès lors qu’il est possible de s’aérer, de prendre l’air : on ressent alors moins l’enfermement. 

Depuis que les visites immobilières ont pu reprendre, il semble que l’extérieur soit devenu le critère n°1 de beaucoup d’acheteurs.

  • Un critère qui vaut de l’or 

Si cette tendance s’est démocratisée et répandue à une large majorité d’acheteurs, peu sont ceux qui ont la chance d’acquérir un bien avec extérieur, à tout le moins en centre-ville. Cette exigence a un coût qu’on ne peut négliger : si on ajoute le fait que la demande fut majoritairement parisienne, il devient très souvent impossible pour un acheteur d’allier l’extérieur et la localisation (centre-ville et/ou proche des établissements scolaires). 

Mais il y a des alternatives intéressantes. S’éloigner de Paris intra-muros est une solution privilégiée par beaucoup d’acheteurs : on peut alors bénéficier d’un extérieur souvent plus grand qu’un extérieur parisien pour le même prix, de la proximité de commerces, de services publics/privés, etc. La simple présence d’un extérieur est un motif suffisant pour beaucoup de parisiens de franchir le périphérique et s’éloigner de Paris même. 

  • Investir dans une maison de vacance 

Une autre alternative privilégiée est d’investir dans un bien à l’extérieur de Paris et de louer un logement à Paris. Parfois il se peut que l’éloignement de Paris intra-muros soit inenvisageable pour certaines personnes : avec l’émergence du télétravail avec la période de confinement, certains parisiens n’hésitent plus à s’éloigner de Paris lorsque c’est possible pour travailler à distance et profiter du calme et d’un extérieur conséquent. La demande pour ces logements secondaires est assez similaire : les bien recherchés se situent rarement à plus de deux heures de transport de Paris.

Ainsi, l’extérieur est un élément devenu extrêmement important dans la recherche immobilière, et il semble que la tendance n’est pas prête de s’inverser, ou même de diminuer : la présence d’un extérieur s’est révélée un indicateur très clair d’amélioration de la qualité de vie dans un logement.

© 2020 - Tous droits réservés - ausmeister.fr

Créez votre alerte
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram